BNPP – Agence de St André de Cubzac

Dans la peau d’une alternante

Salut, moi c’est Lisa, j’ai 20 ans et pour la deuxième fois je tente l’expérience de l’alternance.

Ma première expérience fut dans le domaine juridique en alternance dans un tribunal de commerce avec une supérieure pas très très sympa. J’étais complètement découragé dans la poursuite de mes études dans le droit.

J’ai donc dit stop car le droit ne me correspondait pas du tout, c’était trop…cadré pour moi.

Je me suis donc dit « j’ai envie de faire des études dans le digital », en me renseignant sur tous les diplômes je me suis rendue compte que certain BTS intégrait la spécialité digitale donc pourquoi pas me lancer dans un BTS NDRC.

Et là, je me lance de nouveau dans l’aventure de trouver un employeur…cette galère !

Depuis le mois de Mars je me lance dans les recherches sans retour de personnes ou des refus après quelques entretiens. J’ai pu enfin souffler après un coup de fil de la BNP Paribas me proposant un entretien en urgence début Août. J’ai eu un retour le lendemain m’indiquant que c’était bon,  » je suis prise! « . Après des mois de stress et de recherche je trouve enfin mon employeur qui est un bon employeur on peut se le dire.

                Ok, c’est le premier jour en entreprise, je me lève stressée, je me prépare stressée et je pars stressée (j’étais tellement stressée que je n’ai pas mangé.. c’est pas bien j’ai eu énormément faim jusqu’à la pause du midi…MANGEZ !).

Lors de mon entretien on m’a dit de venir à 8h30…inquiète de voir personne arriver je découvre que l’agence ouvre à 9h…Super.

Lors de l’ouverture tout le monde s’est présentés en étant très accueillant avec le petit déjeuner. Dans un premier temps j’ai eu un entretien avec le directeur de l’agence pour faire le point de ce que j’allais faire et comment se déroulerait l’année. La première journée je l’ai passé en binôme avec la conseillère clientèle, Victoria, une adorable personne qui malgré son portefeuille client énorme, à pris le temps de m’expliquer ce que j’allais faire les prochains jours.

En étant alternant n’oubliez surtout pas de prendre des notes car il y a tellement de chose à intégrer la premier journée que vous ne pourrez pas vous rappeler de tout !

Dès le deuxième jour on m’as mis à l’accueil toute seule avec une personne en renfort dans un bureau à côté au cas où j’ai besoin d’aide et heureusement car c’était intense.

La migraine été bien présente à la fin des journées !

Au début je faisais essentiellement de l’accueil clients, montrer comment fonctionne certaine machines ou encore faire des opérations bancaire simple, répondre au téléphone pour mes collègues en rendez-vous et aux mails.

Plus les mois passent et plus on me donne des responsabilités et des challenges. J’ai commencé à participer au rendez-vous avec ma collègue conseillère clientèle, concernant des crédits ou encore des assurances. C’est la part du métier la plus intéressante, surtout avec elle, qui est une grande bavarde avec ses clients. Alors on découvre chaque client, leur projet et on leur propose des solutions tout en consolidant cette relation de confiance.

La période la plus compliquée reste la période estivale, en été. C’est là où la conseillère clientèle et la conseillère patrimoniale qui sont en binôme sur certains projets étaient absentes en même temps pendant 1 mois.

J’ai dû donc prendre mon courage à deux mains et gérer leurs dossiers en attente, leur boites mails et la mienne tout en aidant à l’accueil l’auxiliaire de vacances qui venait d’arriver. J’ai dû parfois prendre certaines décisions qui n’étaient pas toujours bonnes, mais c’est en faisant des erreurs et en se débrouillant seul qu’on apprend. De toute façon je n’ai pas eu trop le choix.

Mais c’est pendant cette période que j’ai le plus appris et mon directeur la remarqué et m’a félicité, ce qui fait du bien au moral. Pendant tout ce temps j’ai pu toucher au crédit immobilier en transmettant des documents à nos services et ainsi comprendre un peu mieux leur fonctionnement.

Au niveau du rythme d’alternance la première année était super pour s’organiser, on avait 2 semaines de cours/ 2 semaines d’entreprise ou 3 semaines de cours/ 3 semaines d’entreprise. Cela permettait de préparer ses contrôles et devoirs en période d’entreprise. Ce qui risque d’être un peu plus compliqué la deuxième année puisqu’on change de rythme en passant à 1 semaine/1 semaine.

Ma première année s’est très bien passée malgré le fait que je sois restée au même poste accueil pendant de nombreux mois, mais la période de cette été ma permis de me confronter à des situations dont je n’étais pas habituée et monter en compétence, malgré le stress.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *