BNPP – Agence des Capucins

Salut tout le monde!

Moi c’est Sarah, enchantée de vous connaître. Parlons un peu de moi, professionnellement parlant bien sûr.

J’ai 22 ans, je suis une jeune active profitant des plaisirs de la vie à mes heures perdues. Actuellement, je suis en BTS Négociation et Digitalisation de la Relation client, en alternance avec l’agence BNP Paribas des Capucins plus précisément (si vous avez l’occasion passez me voir je ne mors pas).

Avant cela, j’ai passé un Baccalauréat Économique et Social, avec la spécialité mathématiques. Que j’ai obtenu en 2016, à ma grande surprise. En plus de cela, je passais des concours en Gendarmerie et en Police (pour ceux qui ne connaissent pas, les concours sont Adjoint de sécurité et Gardien de la Paix en Police, Gendarme Adjoint Volontaire en Gendarmerie). J’ai, à mon plus grand bonheur, réussi les trois concours, mais j’ai décidé de rentrer à l’Ecole de Police de Périgueux, en tant que ADS, pour avoir une meilleure approche de métier avant de me lancer. Suite à cela, j’ai travaillé deux ans dans le commissariat de Périgueux. Puis j’ai démissionné pour me reconvertir (comme quoi il ne faut jamais se lancer à corps perdu). Avant ma démission, j’ai postulé dans divers BTS, Banque, NDRC (anciennement le BTS NRC), et diverses entreprises avant de trouver une place au sein de BNP Paribas et ce fameux lycée de renom. Pour y rentrer, j’ai postulé à la BNPP, qui est en partenariat avec le Lycée Gustave Eiffel. Par la suite, j’ai passé des « tests » sur leurs site, puis vient l’entretien avec un RH du groupe et quelque temps, j’ai appris ma sélection.

Cette alternance était simple, c’était trois semaines d’entreprise, suivis de trois semaines de cours (le temps était long je vous l’admets).

Lorsque j’ai débuté mon alternance, je ne vous le cache pas, on nous met à l’accueil pour que nous connaissions la clientèle et les produits. J’ai effectué des taches plutôt courantes, comme des virements, des cartes de dépannage, des remises de chèques ou de cartes. J’ai appris à utiliser le logiciel de la BNP, ou encore simplement à connaitre un peu mieux les clients, qui se sont peu à peu habitué à moi. A la suite de ça, j’ai commencé à prendre des rendez-vous pour les collaborateurs, auxquels j’ai assisté à assister pour voir le fonctionnement du logiciel plus en profondeur et assister à ses rendez-vous. Peu à peu, j’ai pris mes marques et je me suis adaptée à la clientèle et aux attentes de l’agence. J’ai commencé à proposer des offres et services aux clients depuis l’accueil (des produits simples mais que je connaissais bien). J’ai commencé à avoir des journées hors accueil, journée où j’assistais à d’avantage de rendez-vous, et je manipulais. J’ai fait cela jusqu’en Juin, à partir de là, je n’étais que rarement à l’accueil. Il a donc fallu que je m’adapte, que je commence à prendre des rendez-vous pour moi, et faire du phoning pour faire venir les clients, les mette en confiance, car ils sont toujours retissant au fait d’être face à une jeune alternante qui prend ses marques. Mais bon je vous rassure avec un peu de bonne volonté, un grand sourire et une équipe qui nous aide en cas de besoin, nous pouvons tout faire.

J’ai donc réussi à faire venir des clients, rare au début mais qui peu à peu remplissaient mon agenda. Ils venaient de plus en plus me voir pour divers problèmes ou questions.

Les clients ne font plus la différence entre moi et un conseiller. J’ai donc commencé à réellement connaitre le milieu bancaire et le travail de conseiller client, il n’y a seulement que 3 mois. Donc même si je l’avoue, être à l’accueil ce n’est pas top, que l’on trouve le temps long ou que l’on souhaite monter en compétence, il faut savoir être patient, et montrer que nous voulons apprendre, c’est très important.

Quant à mes collègues, ils sont certes plus âgés de 10 ou 15 ans, mais je vous rassure je ne vois pas la différence. Ils le considèrent comme une collègue à part entière et comme une adulte plus que comme une alternante ou une jeune fille. Ils sont toujours bienveillants et à l’écoute avec moi, ils me soutiennent et sont toujours là en cas de problème. Ce qui fait que l’entente est au top. Sachant qu’ils savent faire la différence entre le travail et la vie privée, ils ne passent donc pas leur temps à parler de travail comme on pourrait le croire.

A partir de ce que je viens de vous raconter, et mon expérience professionnelle, que ce soit dans la Police ou dans la banque, je peux vous donner quelques conseils :

Être patient

• Donner le meilleur de nous-même (en toutes circonstances)

• Montrer notre volonté d’apprendre

• Toujours voir le coté positif des remarques (elles ne sont faites que pour vous aider)

Je ne suis pas là pour vous parler des cours hein, vous connaissez déjà le principe.

Sur ceux, je vous souhaite bonne chance pour vos études.

Bonne journée à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *