BNPP – Agence de Libourne Charles de Gaulle

Ma première année en tant qu’alternante.

Je m’appelle Anissa j’ai 21 ans et ce que je retiens de ma première année est positif.

J’ai commencé mon alternance le 4 septembre 2018 au sein l’agence de BNP Paribas de Libourne Charles de Gaulle. Avec tous les stages que j’ai pu effectuer dans le cadre de mon baccalauréat je souhaitais me diriger vers une formation en alternance. Selon moi l’alternance est le meilleur moyen d’apprentissage. En effet nous sommes à la fois en entreprise et à la fois à l’école. Ce que je trouve intéressant est le fait de de pouvoir appliquer en entreprise ce que nous apprenons à l’école.

Mon agence est une petite agence composée d’un conseiller client, conseiller patrimoniale, chargé d’affaires professionnels et un directeur d’agence. Dès le début tous mes collègues ont été avenants envers moi et m’ont tout de suite pris en charge. Je me suis retrouvée rapidement seule à gérer des clients mais ce n’était pas embêtant pour moi car ils m’avaient bien formé et j’avais pris des notes. Dès que je rencontrais la moindre difficulté je savais que je pouvais compter sur eux. Je suis montée petit à petit dans les tâches à faire et cela m’as permis de prendre confiance en moi. Durant l’été avec les congés de certains collègues et la venue d’auxiliaire de vacances j’avais beaucoup plus de tâches à effectuer. Mes missions étaient de gérer le phoning, réceptionner des appels entrant, selon les demandes des clients leurs faire des devis adaptés à leurs besoins et faire promouvoir les produits de la banque. La tâche que j’ai eu à faire dès le début (et que je fais encore) a été de mettre en place la clé digitale sur les smartphones de tous les clients qui venaient me voir à l’accueil. La clé digitale est un service gratuit qui renforce la sécurité des opérations effectuées en ligne.

Par le biais du partenariat entre BNP Paribas et Gustave Eiffel ma période de formation se passe au lycée Gustave Eiffel en BTS NDRC. Les cours sont intéressants, on y apprend la négociation sous toutes les formes. La relation client est une partie très importante de notre BTS que nous devons énormément travailler afin de réussir.  Ce BTS NDRC est large, il peut me permettre par la suite de rester dans le domaine bancaire ou bien de me diriger vers l’assurance, l’immobilier… Notre formation est totalement personnalisable.  L’an dernier j’avais un rythme d’à peu près 3 semaines en entreprise et 3 semaines à l’école, parfois 4 ou 5. Je m’étais habitué à ce rythme-là mais parfois je le trouvais assez long. Ce n’était pas facile après 4 semaines de se remettre rapidement dans le bain de l’école, il y avait parfois des parties de cours que nous pouvions oublié. Pour l’année à venir le rythme sera d’une semaine sur deux et je pense que cela peut être beaucoup plus bénéfique pour moi.

BNPP – Agence de St André de Cubzac

Dans la peau d’une alternante

Salut, moi c’est Lisa, j’ai 20 ans et pour la deuxième fois je tente l’expérience de l’alternance.

Ma première expérience fut dans le domaine juridique en alternance dans un tribunal de commerce avec une supérieure pas très très sympa. J’étais complètement découragé dans la poursuite de mes études dans le droit.

J’ai donc dit stop car le droit ne me correspondait pas du tout, c’était trop…cadré pour moi.

Je me suis donc dit « j’ai envie de faire des études dans le digital », en me renseignant sur tous les diplômes je me suis rendue compte que certain BTS intégrait la spécialité digitale donc pourquoi pas me lancer dans un BTS NDRC.

Et là, je me lance de nouveau dans l’aventure de trouver un employeur…cette galère !

Depuis le mois de Mars je me lance dans les recherches sans retour de personnes ou des refus après quelques entretiens. J’ai pu enfin souffler après un coup de fil de la BNP Paribas me proposant un entretien en urgence début Août. J’ai eu un retour le lendemain m’indiquant que c’était bon,  » je suis prise! « . Après des mois de stress et de recherche je trouve enfin mon employeur qui est un bon employeur on peut se le dire.

                Ok, c’est le premier jour en entreprise, je me lève stressée, je me prépare stressée et je pars stressée (j’étais tellement stressée que je n’ai pas mangé.. c’est pas bien j’ai eu énormément faim jusqu’à la pause du midi…MANGEZ !).

Lors de mon entretien on m’a dit de venir à 8h30…inquiète de voir personne arriver je découvre que l’agence ouvre à 9h…Super.

Lors de l’ouverture tout le monde s’est présentés en étant très accueillant avec le petit déjeuner. Dans un premier temps j’ai eu un entretien avec le directeur de l’agence pour faire le point de ce que j’allais faire et comment se déroulerait l’année. La première journée je l’ai passé en binôme avec la conseillère clientèle, Victoria, une adorable personne qui malgré son portefeuille client énorme, à pris le temps de m’expliquer ce que j’allais faire les prochains jours.

En étant alternant n’oubliez surtout pas de prendre des notes car il y a tellement de chose à intégrer la premier journée que vous ne pourrez pas vous rappeler de tout !

Dès le deuxième jour on m’as mis à l’accueil toute seule avec une personne en renfort dans un bureau à côté au cas où j’ai besoin d’aide et heureusement car c’était intense.

La migraine été bien présente à la fin des journées !

Au début je faisais essentiellement de l’accueil clients, montrer comment fonctionne certaine machines ou encore faire des opérations bancaire simple, répondre au téléphone pour mes collègues en rendez-vous et aux mails.

Plus les mois passent et plus on me donne des responsabilités et des challenges. J’ai commencé à participer au rendez-vous avec ma collègue conseillère clientèle, concernant des crédits ou encore des assurances. C’est la part du métier la plus intéressante, surtout avec elle, qui est une grande bavarde avec ses clients. Alors on découvre chaque client, leur projet et on leur propose des solutions tout en consolidant cette relation de confiance.

La période la plus compliquée reste la période estivale, en été. C’est là où la conseillère clientèle et la conseillère patrimoniale qui sont en binôme sur certains projets étaient absentes en même temps pendant 1 mois.

J’ai dû donc prendre mon courage à deux mains et gérer leurs dossiers en attente, leur boites mails et la mienne tout en aidant à l’accueil l’auxiliaire de vacances qui venait d’arriver. J’ai dû parfois prendre certaines décisions qui n’étaient pas toujours bonnes, mais c’est en faisant des erreurs et en se débrouillant seul qu’on apprend. De toute façon je n’ai pas eu trop le choix.

Mais c’est pendant cette période que j’ai le plus appris et mon directeur la remarqué et m’a félicité, ce qui fait du bien au moral. Pendant tout ce temps j’ai pu toucher au crédit immobilier en transmettant des documents à nos services et ainsi comprendre un peu mieux leur fonctionnement.

Au niveau du rythme d’alternance la première année était super pour s’organiser, on avait 2 semaines de cours/ 2 semaines d’entreprise ou 3 semaines de cours/ 3 semaines d’entreprise. Cela permettait de préparer ses contrôles et devoirs en période d’entreprise. Ce qui risque d’être un peu plus compliqué la deuxième année puisqu’on change de rythme en passant à 1 semaine/1 semaine.

Ma première année s’est très bien passée malgré le fait que je sois restée au même poste accueil pendant de nombreux mois, mais la période de cette été ma permis de me confronter à des situations dont je n’étais pas habituée et monter en compétence, malgré le stress.

BNPP – Agence de Bassins à flot

Le journal d’une alternante

Day 1 : Le fameux …..Premier jour en entreprise ! le stress monte on ne sait pas ce qui nous attend. Nouvelle agence pour une nouvelle vie …. C’est parti !

D’abord, petit tour de l’agence avec ma directrice et présentation avec mes collègues parce que, oui maintenant ce sont mes collègues ! Il va falloir les apprivoiser, apprendre à les connaître de façon à instaurer une bonne entente dès le début.

On se sent un peu comme ça :

Je suis arrivée dans un climat assez spécial … Je vous explique ! Dans les agences bancaires, les conseillers changent et évoluent environ tous les 3 ans. Lors de mon arrivée, la directrice actuelle était sur le départ et donc pas très à l’écoute bien que très gentille. Mais ce n’est pas terminé ! Normalement dans l’agence on trouve deux conseillers clientèles mais en ce mois de septembre, il y en avait une qui venait de quitter le navire mettant la survivante sous l’eau, autrement dit dans le stress le plus total. Cette conseillère c’est Amélie Bouillon, que je nomme aujourd’hui par le joli prénom de Boris (Bouillon, Boris, vous avez compris).

Autant vous dire qu’elle n’avait pas vraiment le temps de passer de la pommade pour mon arrivée. Ensuite j’ai rencontré Jennifer Maurel la conseillère patrimoniale. Que je nomme aujourd’hui …. (c’est là qu’on va voir si vous avez compris) Maurice, (car Maurel, Maurice)

…. Bref ce n’est pas le sujet. Donc après une petite analyse de Jennifer j’ai tout de suite sentie que l’on s’entendrait plutôt bien : même style vestimentaire, j’avais un petit peu « stolké » sur Instagram et avais compris son engouement pour ce réseau social que je porte tant dans mon cœur.

Bilan premiers jours : Les premiers jours ont été un peu difficiles, j’ai trouvé qu’on nous lâchait un peu dans le grand bain mais quand il s’agit de gérer l’argent d’une personne, je peux vous dire que ça met la pétoche ! Mais ensuite on s’habitue, on apprend les opérations de bases à faire à l’accueil c’est-à-dire des cartes de retraits exceptionnelles, des virements, des dépôts de chèques.

Premières semaines :

Dans les premières semaines ma directrice est partie laissant place à la nouvelle, Alicia Bregeot pour son premier poste en tant que directrice d’agence. Ensuite j’ai eu le droit à un petit nouveau ! (cool car il m’enlève cette étiquette, à son tour maintenant). Il s’agit d’Alex, un chargé de renfort de 23 ans qui deviendra mon super binôme.

Parlons plus concrètement maintenant de ce que j’ai fait durant cette année d’alternance au sein de mon entreprise.

Je suis dans un bureau en Open-Space avec mes collègues Alex et Amélie. Nous avons tous les trois un téléphone ainsi qu’un ordinateur, jusque-là tout va bien. L’organisation est simple, Amélie, la conseillère clientèle, nous donne tout le boulot qui est à notre portée. Lorsqu’un client entre dans l’agence c’est un peu à tour de rôle, il n’y a pas de personne fixe à l’accueil. Lorsque le téléphone sonne c’est la même chose.

Les 6 premiers mois :

Durant cette période j’ai effectué plusieurs tâches :

  • Prise en charge de la clientèle à l’accueil ainsi que de leur demande (quand je ne sais pas comment faire, c’est moi qui demande)
  • Répondre au téléphone
  • Répondre aux messages clients (messages envoyés pas la clientèle depuis leur super mobile)
  • Répondre aux mails de la boîte agence

Ces missions m’ont permis de devenir progressivement autonome, d’apprendre à manipuler le logiciel propre à BNP Paribas, de connaître les produits, bref … de devenir plus performante quoi !

Les six mois suivants :

Mon collègue Alex nous a quitté vers d’autres horizons professionnels, ma collègue Amélie est devenue conseillère patrimoniale dans une autre agence. Mais tous deux restent des amis formidables que je vois régulièrement (elle n’est pas belle la vie)

Qui dit départ dit nouveaux arrivés ! Je vous présente donc Thomas nouveau chargé de renfort  n’ayant jamais travaillé dans la banque et Camille qui était conseillère clientèle à l’agence de grand théâtre.

Je reste en Open-Space avec Thomas , le forme. Un soutien mutuel s’est instauré entre nous et nous nous apportons à chacun nos connaissances je dirai que c’est très enrichissant ! Nous partageons nos différentes visions pour aborder un mécontentement client par exemple. Depuis que je travaille en binôme avec Thomas pour gérer le fond ( portefeuille client) CC de Camille, mes missions ont évolué. Désormais, nous faisons du phoning notamment lorsque nous avons des opportunités de contact afin de planifier des rendez-vous. Nous gérons, en plus de mes missions du départ, davantage d’administratif pour tous les conseillers de l’agence. Lorsque nous nous en sentons capable, nous nous fixons des rendez-vous avec les clients. Pour ma part, j’ai pris en charges quelques rendez-vous concernant les clients non vus depuis un certain temps, pour faire un point.

Mes nouvelles missions :

  • Proposer et souscrire des assurances voitures, habitations et scolaires
  • Effectuer des montées en gamme
  • Gérer les mails et les messages clients
  • Répondre au téléphone pour prendre en charge les demandes
  • Assurer un accueil aux clients se déplaçant en agence
  • Faire des appels sortants pour les opportunités de contact de façon à fixer des rendez-vous

Bilan donc très positif pour cette première année durant laquelle j’ai beaucoup appris sur le milieu professionnel, dans le domaine bancaire mais également sur moi-même. Savoir gérer de nombreuses demandes pour une anxieuse ce n’est pas de tout repos mais ça s’apprend !

Je remercie donc Jennifer, Alex, Camille, Alicia, Amélie et Thomas pour leur soutien sans faille !