Immobilier

Métiers du secteur immobilier

Il existe différents métiers dans le secteur de l’immobilier, notamment :

  • L’agent immobilier qui met en relation vendeur et acheteur ou bailleur et locataire, en vue de vendre ou louer des biens. C’est ce qu’on appelle la transaction et la location (prospection, visites, obtention de mandats, vente..).
  • L’expert immobilier définit le plus justement possible la valeur d’un bien appartenant à un particulier, dans la perspective d’une vente ou d’une location. Il peut aussi expertiser un terrain, des locaux industriels ou commerciaux…(avis rédigés; rapport d’expertise…)
  • Le promoteur immobilier est un commercial-créateur qui a pour mission de rechercher et d’acheter des terrains, de financer les constructions, de suivre les opérations et enfin, de commercialiser le produit qui en résulte.

Sur le secteur de l’immobilier, il existe beaucoup d’autres qualifications afin de répondre aux différents critères de nos clients.  

Missions du secteur immobilier

       Les missions principales effectuées par l’ensemble des étudiants sont: 

  • Réalisation de la pige (recherche de biens entre particuliers) ;
  • Mailing et Phoning ;
  • Prospection terrain en porte à porte ou boîtage ;
  • Découverte des outils immobilier (Cadastre pour les surfaces de terrains, « MeilleursAgents » pour les prix immobiliers de différentes régions de France) ;
  • Estimations de biens ;
  • État des lieux (domaine de la Location) ;
  • Visites puis compte-rendu de visite ;
  • Assister à une négociation ;
  • Signature mandat agence/notaire.

Clientèle et prix immobilier

La clientèle de chacune de nos entreprises est très diversifiée.

 La clientèle peut être composée de particuliers ou de professionnels (cadres, salariés, employeurs, retraités, étudiants, jeunes couples…).

D’une agence à une autre, la clientèle change selon la prestation de service proposée et le secteur d’attractivité. 

Prix au m² par commune et par type de logement
CommunePrix m² (Maison)Prix m² (Appartement)
Bordeaux4525€ 4459€
Biganos2707€2633€
Carbon-Blanc2536€2251€
Gradignan3429€2908€
Gujan-Mestras3576€3058€
Léognan2534€3106€
Barrière de Pessac3305€4301€
Castillon la Bataille1333€1040€

Avis de chaque membres du groupe


Alyssa
« Century 21 »

“L’expérience que je viens de vivre dans l’entreprise correspondait à mes attentes. On ne connaît pas l’ennui dans cette entreprise. Grâce à la prospection physique et virtuelle (pige) , l’agence était sans cesse sollicitée par des clients recherchant des renseignements. »


Elodie
« Bourse de l’Immobilier »

“Durant mes 8 semaines de stage, j’ai pu apprendre et évoluer dans le domaine de l’immobilier, c’est un domaine très enrichissant qui m’a énormément appris.”


Marion
« Guy Hoquet »

“L’expérience au sein de cette agence m’a permis d’acquérir diverses connaissances dans l’immobilier. C’est un domaine très intéressant à découvrir. J’ai donc décidé d’élargir mes connaissances en découvrant l’immobilier de prestige cette année.”



Lucie
« Celine Demanes Immobilier »

“Grâce au stage que j’ai effectué dans cette agence, j’ai pu apprendre d’avantage dans le secteur de l’immobilier. Cette expérience m’a énormément plu et m’a permise d’acquérir de nouvelles compétences.”


Quentin
« ERA Immobilier »

“Les 4 semaines de stage effectuées dans l’agence ERA m’ont énormément plu. Les activités sont diversifiées et généralement effectuées à deux. L’immobilier est un secteur intriguant, que je recommande fortement.”


Eyal
« Kalimo Immobilier »

“L’immobilier est un secteur d’activité intéressant, j’ai pu développer de nouvelles compétences de vente grâce à cette expérience”.


Matthieu
« Bourse de l’Immobilier »

 “Grâce à ces 6 semaines de stages, j’ai pu découvrir un nouvel univers très instructif. Je vais donc poursuivre dans cette agence pour continuer à progresser”.


BNPP – Agence de Libourne Charles de Gaulle

Ma première année en tant qu’alternante.

Je m’appelle Anissa j’ai 21 ans et ce que je retiens de ma première année est positif.

J’ai commencé mon alternance le 4 septembre 2018 au sein l’agence de BNP Paribas de Libourne Charles de Gaulle. Avec tous les stages que j’ai pu effectuer dans le cadre de mon baccalauréat je souhaitais me diriger vers une formation en alternance. Selon moi l’alternance est le meilleur moyen d’apprentissage. En effet nous sommes à la fois en entreprise et à la fois à l’école. Ce que je trouve intéressant est le fait de de pouvoir appliquer en entreprise ce que nous apprenons à l’école.

Mon agence est une petite agence composée d’un conseiller client, conseiller patrimoniale, chargé d’affaires professionnels et un directeur d’agence. Dès le début tous mes collègues ont été avenants envers moi et m’ont tout de suite pris en charge. Je me suis retrouvée rapidement seule à gérer des clients mais ce n’était pas embêtant pour moi car ils m’avaient bien formé et j’avais pris des notes. Dès que je rencontrais la moindre difficulté je savais que je pouvais compter sur eux. Je suis montée petit à petit dans les tâches à faire et cela m’as permis de prendre confiance en moi. Durant l’été avec les congés de certains collègues et la venue d’auxiliaire de vacances j’avais beaucoup plus de tâches à effectuer. Mes missions étaient de gérer le phoning, réceptionner des appels entrant, selon les demandes des clients leurs faire des devis adaptés à leurs besoins et faire promouvoir les produits de la banque. La tâche que j’ai eu à faire dès le début (et que je fais encore) a été de mettre en place la clé digitale sur les smartphones de tous les clients qui venaient me voir à l’accueil. La clé digitale est un service gratuit qui renforce la sécurité des opérations effectuées en ligne.

Par le biais du partenariat entre BNP Paribas et Gustave Eiffel ma période de formation se passe au lycée Gustave Eiffel en BTS NDRC. Les cours sont intéressants, on y apprend la négociation sous toutes les formes. La relation client est une partie très importante de notre BTS que nous devons énormément travailler afin de réussir.  Ce BTS NDRC est large, il peut me permettre par la suite de rester dans le domaine bancaire ou bien de me diriger vers l’assurance, l’immobilier… Notre formation est totalement personnalisable.  L’an dernier j’avais un rythme d’à peu près 3 semaines en entreprise et 3 semaines à l’école, parfois 4 ou 5. Je m’étais habitué à ce rythme-là mais parfois je le trouvais assez long. Ce n’était pas facile après 4 semaines de se remettre rapidement dans le bain de l’école, il y avait parfois des parties de cours que nous pouvions oublié. Pour l’année à venir le rythme sera d’une semaine sur deux et je pense que cela peut être beaucoup plus bénéfique pour moi.

BNPP – Agence des Capucins

Salut tout le monde!

Moi c’est Sarah, enchantée de vous connaître. Parlons un peu de moi, professionnellement parlant bien sûr.

J’ai 22 ans, je suis une jeune active profitant des plaisirs de la vie à mes heures perdues. Actuellement, je suis en BTS Négociation et Digitalisation de la Relation client, en alternance avec l’agence BNP Paribas des Capucins plus précisément (si vous avez l’occasion passez me voir je ne mors pas).

Avant cela, j’ai passé un Baccalauréat Économique et Social, avec la spécialité mathématiques. Que j’ai obtenu en 2016, à ma grande surprise. En plus de cela, je passais des concours en Gendarmerie et en Police (pour ceux qui ne connaissent pas, les concours sont Adjoint de sécurité et Gardien de la Paix en Police, Gendarme Adjoint Volontaire en Gendarmerie). J’ai, à mon plus grand bonheur, réussi les trois concours, mais j’ai décidé de rentrer à l’Ecole de Police de Périgueux, en tant que ADS, pour avoir une meilleure approche de métier avant de me lancer. Suite à cela, j’ai travaillé deux ans dans le commissariat de Périgueux. Puis j’ai démissionné pour me reconvertir (comme quoi il ne faut jamais se lancer à corps perdu). Avant ma démission, j’ai postulé dans divers BTS, Banque, NDRC (anciennement le BTS NRC), et diverses entreprises avant de trouver une place au sein de BNP Paribas et ce fameux lycée de renom. Pour y rentrer, j’ai postulé à la BNPP, qui est en partenariat avec le Lycée Gustave Eiffel. Par la suite, j’ai passé des « tests » sur leurs site, puis vient l’entretien avec un RH du groupe et quelque temps, j’ai appris ma sélection.

Cette alternance était simple, c’était trois semaines d’entreprise, suivis de trois semaines de cours (le temps était long je vous l’admets).

Lorsque j’ai débuté mon alternance, je ne vous le cache pas, on nous met à l’accueil pour que nous connaissions la clientèle et les produits. J’ai effectué des taches plutôt courantes, comme des virements, des cartes de dépannage, des remises de chèques ou de cartes. J’ai appris à utiliser le logiciel de la BNP, ou encore simplement à connaitre un peu mieux les clients, qui se sont peu à peu habitué à moi. A la suite de ça, j’ai commencé à prendre des rendez-vous pour les collaborateurs, auxquels j’ai assisté à assister pour voir le fonctionnement du logiciel plus en profondeur et assister à ses rendez-vous. Peu à peu, j’ai pris mes marques et je me suis adaptée à la clientèle et aux attentes de l’agence. J’ai commencé à proposer des offres et services aux clients depuis l’accueil (des produits simples mais que je connaissais bien). J’ai commencé à avoir des journées hors accueil, journée où j’assistais à d’avantage de rendez-vous, et je manipulais. J’ai fait cela jusqu’en Juin, à partir de là, je n’étais que rarement à l’accueil. Il a donc fallu que je m’adapte, que je commence à prendre des rendez-vous pour moi, et faire du phoning pour faire venir les clients, les mette en confiance, car ils sont toujours retissant au fait d’être face à une jeune alternante qui prend ses marques. Mais bon je vous rassure avec un peu de bonne volonté, un grand sourire et une équipe qui nous aide en cas de besoin, nous pouvons tout faire.

J’ai donc réussi à faire venir des clients, rare au début mais qui peu à peu remplissaient mon agenda. Ils venaient de plus en plus me voir pour divers problèmes ou questions.

Les clients ne font plus la différence entre moi et un conseiller. J’ai donc commencé à réellement connaitre le milieu bancaire et le travail de conseiller client, il n’y a seulement que 3 mois. Donc même si je l’avoue, être à l’accueil ce n’est pas top, que l’on trouve le temps long ou que l’on souhaite monter en compétence, il faut savoir être patient, et montrer que nous voulons apprendre, c’est très important.

Quant à mes collègues, ils sont certes plus âgés de 10 ou 15 ans, mais je vous rassure je ne vois pas la différence. Ils le considèrent comme une collègue à part entière et comme une adulte plus que comme une alternante ou une jeune fille. Ils sont toujours bienveillants et à l’écoute avec moi, ils me soutiennent et sont toujours là en cas de problème. Ce qui fait que l’entente est au top. Sachant qu’ils savent faire la différence entre le travail et la vie privée, ils ne passent donc pas leur temps à parler de travail comme on pourrait le croire.

A partir de ce que je viens de vous raconter, et mon expérience professionnelle, que ce soit dans la Police ou dans la banque, je peux vous donner quelques conseils :

Être patient

• Donner le meilleur de nous-même (en toutes circonstances)

• Montrer notre volonté d’apprendre

• Toujours voir le coté positif des remarques (elles ne sont faites que pour vous aider)

Je ne suis pas là pour vous parler des cours hein, vous connaissez déjà le principe.

Sur ceux, je vous souhaite bonne chance pour vos études.

Bonne journée à tous !

BNPP – Agence de Blanquefort

Bonjour, je m’appelle Quentin BERNARD, j’ai 19 ans. Mon parcours, est un parcours très banal. J’ai passé mon baccalauréat Economique et Social dans un lycée de campagne. J’ai par la suite voulu lié la partie pratique et théorique du métier que j’ai toujours voulu faire. J’ai donc choisi la formation en alternance avec BNP PARIBAS. Mon agence est située à BLANQUEFORT, au nord de Bordeaux, aux portes du Médoc. Mon agence est constituée de 5 personnes, une conseillère clientèle (CC), une conseillère patrimonial (CPF), une conseillère particulier et pro (CPP) le directeur d’agence (DIA) et moi.

Les premiers jours en entreprise ont été très stressants et angoissants. On ne sait jamais sur quel type de personne nous allons rencontrer. Nous ne savons pas à quoi nous attendre, si on va bien nous accueillir, si on va nous aider… Tant de questions pour au final pas grand-chose.

Le premier jour s’est très bien déroulé, tous les collaborateurs m’ont très bien accueilli. Et puis je n’étais pas le seul en tant que « nouveau », puisque une de mes collègues venait d’être mutée et est arrivée le même jour que moi. Cela a facilité mon intégration. Mes collègues sont tous plus âgés que moi, mais une relation de « maman BNP » s’est mise en place et elles ont toujours étaient bienveillantes envers moi. Mon directeur d’agence, qui est mon tuteur, est très investit dans la formation que je suis, il m’apprend beaucoup et m’accompagne. Je ne leur en serais jamais assez reconnaissant.

Le premier soir en rentrant, j’étais très fatigué. Il faut dire aussi que le logiciel utilisé par la BNP PARIBAS n’est pas des moins riches… Il y a tellement d’applications, de logiciels… Une fois acclimaté, je me rends compte que ce logiciel est magique car très complet.

Après une assez longue période en entreprise (4 semaines), il est temps pour moi de retourner à l’école. Il s’avère que BNPP est en partenariat depuis quelques années avec le lycée Gustave Eiffel. J’avais déjà vu mes camarades de classe, puisqu’ils sont tous dans le groupe BNP Paribas aussi en alternance. Nous avions eu une formation tous ensemble au sein de la direction générale de BNP PARIBAS à Bordeaux. Cela nous a permis de nous connaitre mieux.

Il y a eu une assez longue période où j’étais à l’accueil, car c’est ici que nous apprenons au mieux le métier. Nous apprenons à gérer les mécontentements et les différents problèmes que les clients peuvent avoir.

Au bout de quelques mois d’alternance entre le lieu de formation et l’entreprise, j’ai eu l’occasion d’organiser mon premier évènement commercial, en partenariat avec P24 (entreprise appartenant à BNP, qui vend des solutions pour la protection de l’habitat).

Après cela, une longue période d’entreprise m’attendait, puisqu’on était fin mai et que les vacances scolaires arrivaient. Un matin, mon directeur d’agence me demande de venir dans son bureau, il m’explique qu’au vu des turn over dans l’agence (la conseillère clientèle qui était en poste a été mutée), j’allais devoir gérer le poste de CC pendant tout l’été. J’ai donc dû redoubler d’efforts afin de satisfaire les clients.

Etant une personne nerveuse et stressée de base, cette mission me paraissait insurmontable. Mes collègues et mon directeur d’agence ont été là pour me soutenir, m’encourager et m’aider lorsque je ne savais pas quelque chose. Tout c’est très bien déroulé. Les clients étaient tous contents de mon travail. Lorsque la nouvelle CC est arrivée j’ai dû lui faire ce qu’on appelle, « une passation » pour lui expliquer le fonds de commerce que je côtoyais depuis presque 1 an (puisque avant cette mission j’étais le bras droit de mon ancienne collègue), et à plein temps depuis 3 mois en tant que remplaçant.